Qu'est-ce qu'un brouillard d'huile ?

Les brouillards d’huiles sont constitués de gouttelettes d’huile en suspension dans l’air. Leur taille va de 1 à 10 µm. C’est-à-dire qu’elles sont de la même taille que les bactéries. Des brouillards d’huile se forment normalement avec différents processus, lorsque de l’huile ou des liquides de refroidissement à base d’huile sont utilisés. On les rencontre le plus fréquemment dans le secteur industriel : des brouillards d’huile se forment lorsque ces liquides sont utilisés comme liquides de refroidissement pour la lubrification ou l’évacuation des copeaux, par exemple dans les opérations de tournage, fraisage, rectification et perçage. Vous pouvez également rencontrer des brouillards d’huile dans les secteurs des matières plastiques, du caoutchouc et du textile, dans les aciéries et les laminoirs, et dans le cadre des procédés de durcissement (par induction). 

La teneur de l’air en brouillards d’huile est mesurée en mg/m3. Les seuils autorisés dans les ateliers diffèrent en fonction des pays. Avec nos représentants, nous acceptons volontiers de vous aider dans vos mesure et à définir un projet parfaitement adapté à votre lieu de travail. Vous pourrez en apprendre plus ici.

Comment capter les brouillards d'huile ?

Le moyen le plus courant et le plus efficace de capter les brouillards d’huile est d’extraire l’air contaminé aussi près de la source que possible. Plus le processus est confiné et étanche, moins la quantité d’air et d’énergie requise est importante. Si un filtre Absolent est installé, il extraira efficacement l’air du confinement et protègera le personnel et l’environnement de la contamination.

Si la machine est partiellement ouverte, Absolent ou nos représentants peuvent vous proposer des accessoires, hottes ou confinements qui faciliteront de manière écoénergétique la capture de l’air pollué.

Absolent a la solution !

Un filtre Absolent est constitué de plusieurs cassettes filtres. Ces cassettes sont composées de matériaux filtrants soigneusement agencés, toujours mélangés et sélectionnés en fonction des besoins du client. C’est ce qui fait la différence avec les autres produits.

Tout comme un vélo et un camion sont tous deux des véhicules, mais ne se ressemblent pas, nous ne proposons pas un filtre unique qui répondrait à tous les besoins. Au lieu de cela, nous proposons un équipement de filtration pour chaque processus, en fonction du degré de pollution de l’air. Nous choisissons le vélo ou le camion, ou quelques chose entre les deux.

Alors, comment ça marche ?

L’air contaminé par des brouillards et/ou des fumées d’huile entre par la partie basse du filtre où commence la filtration. Les particules les plus grosses et lourdes sont incapables de suivre l’air qui est soufflé de bas en haut. Ces gouttelettes d’huile tombent et sont collectées dans la parties basse avant d’être évacuées hors du filtre. L’huile peut ainsi revenir dans la machine, ou encore être acheminé dans un fût de collecte ou dans un dispositif d’épuration pour être remis en circulation.

Les polluants restants traversent la première cassette filtre Absolent, qui retient les particules d’huile pour les évacuer vers le bas. C’est ce que nous appelons le principe de « captage et remise en circulation ». Ceci se produit bien entendu lorsque la machine fonctionne à plein régime. Le filtre est conçu pour fonctionner 7/7 et 24/24, et il est donc inutile de la mettre à l’arrêt pour vidanger ou nettoyer les cassettes, ce qui vous permet de vous consacrer entièrement à votre production.

En fonction de l’unité filtrante, l’air peut également passer par d’autres cassettes filtres qui retiennent la plupart des particules restantes. Le dispositif de filtration Absolent se termine toujours par un filtre HEPA de classe H13, qui garantit que l’air est épuré à 99,97 % des particules dangereuses de 0,3 micron et plus.

Une fois la filtration terminée, l’air est traité en fonction des règles locales. Il peut être directement remis en circulation dans les locaux ou passer par un échangeur de chaleur avant de revenir dans l’atelier. Pourquoi gâcher de l’air chaud qui peut être utilisé ailleurs dans les locaux ? Pour de plus amples informations sur la manière dont Absolent peut vous aider à économiser de l’énergie, cliquez ici.

Qu'est-ce qu'une fumée d'huile ?

Les fumées d’huile, comme les brouillards d’huiles sont constitués de gouttelettes d’huile en suspension dans l’air. La différence est la taille de ces particules, plus petites que celles des brouillards d’huile, et elles sont généralement plus nombreuses. La taille de ces particules de fumées d’huile va de 0,1 à 1 µm. Les fumées d’huile peuvent parfois avoir une couleur bleutée. Ces fumées se produisent lorsque les machines fonctionnent à grande vitesse et/ou lorsqu’elles utilisent des liquides de refroidissement haute pression. Elles peuvent également intervenir avec la microlubrification, ou pendant les processus de fabrication à chaud tels que la fonte, le moulage à chaud/à froid, le durcissement/la boulonnerie.

On rencontre également des fumées d’huile dans d’autres secteurs, tels que l’industrie alimentaire, les processus faisant intervenir le caoutchouc et les matières plastiques ainsi que dans l’industrie textile.

Tout comme les brouillards d’huile, les fumées d’huiles sont mesurées en mg/m3. Il n’est pas exceptionnel qu’une seule machine dans un atelier rejette annuellement l’équivalent de mille litres d’huile dans l’air.

Quel que soit le pays, les valeurs de seuil admissibles dans les ateliers sont généralement identiques pour les brouillards et les fumées d’huile. Avec nos représentants, nous acceptons volontiers de vous aider dans vos mesure et à définir un projet parfaitement adapté à votre production. Vous pourrez en apprendre plus ici.

Comment capter les fumées d'huile ?

Le moyen le plus courant et le plus efficace de capter les fumées d’huile est d’extraire l’air contaminé aussi près de la source que possible. Plus le processus est confiné et étanche, moins la quantité d’air et d’énergie requise est importante. Si un filtre Absolent est installé, il extraira efficacement l’air du confinement et protègera le personnel et l’environnement de la contamination.

Si la machine est partiellement ouverte, Absolent ou nos représentants peuvent vous proposer des accessoires, hottes ou confinements qui faciliteront de manière écoénergétique la capture de l’air pollué.

Absolent a la solution !

Un filtre Absolent est constitué de plusieurs cassettes filtres. Ces cassettes sont composées de matériaux filtrants soigneusement agencés, toujours mélangés et sélectionnés en fonction des besoins du client. C’est ce qui fait la différence avec les autres produits.

Tout comme un vélo et un camion sont tous deux des véhicules, mais ne se ressemblent pas, nous ne proposons pas un filtre unique qui répondrait à tous les besoins. Au lieu de cela, nous proposons un équipement de filtration pour chaque processus, en fonction du degré de pollution de l’air. Nous choisissons le vélo ou le camion, ou quelques chose entre les deux.

Fonctionnement

L’air contaminé par des brouillards et/ou des fumées d’huile entre par la partie basse du filtre où commence la filtration. Les particules les plus grosses et lourdes sont incapables de suivre l’air qui est soufflé de bas en haut. Ces gouttelettes d’huile tombent et sont collectées dans la parties basse avant d’être évacuées hors du filtre. L’huile peut ainsi revenir dans la machine, ou encore être acheminé dans un fût de collecte ou dans un dispositif d’épuration pour être remis en circulation.

Les polluants restants traversent la première cassette filtre Absolent, qui retient les particules d’huile pour les évacuer vers le bas. C’est ce que nous appelons le principe de « captage et remise en circulation ». Ceci se produit bien entendu lorsque la machine fonctionne à plein régime. Le filtre est conçu pour fonctionner 7/7 et 24/24, et il est donc inutile de la mettre à l’arrêt pour vidanger ou nettoyer les cassettes, ce qui vous permet de vous consacrer entièrement à votre production.

En fonction de l’unité filtrante, l’air peut également passer par d’autres cassettes filtres qui retiennent la plupart des particules restantes. Le dispositif de filtration Absolent se termine toujours par un filtre HEPA de classe H13, qui garantit que l’air est épuré à 99,97 % des particules dangereuses de 0,3 micron et plus.

Une fois la filtration terminée, l’air est traité en fonction des règles locales. Il peut être directement remis en circulation dans les locaux ou passer par un échangeur de chaleur avant de revenir dans l’atelier. Pourquoi gâcher de l’air chaud qui peut être utilisé ailleurs dans les locaux ? Pour de plus amples informations sur la manière dont Absolent peut vous aider à économiser de l’énergie, cliquez ici.

Qu'est-ce que la poussière ?

La poussière se forme au cours d’applications mettant en œuvre des matériaux secs, par exemple lors du soudage, de la découpe laser et plasma, de la rectification à sec, du sablage ou du vernissage. Les poussières sont constituées de particules aériennes mesurant jusqu’à 100 microns, ce qui équivaut à un dixième de millimètre. Les particules plus grandes qui ne sont pas aériennes sont considérées comme des particules de matériau.

Comment est-elle traitée ?

Lorsque nous concevons un système de filtration de poussière, nous devrons prendre un certain nombre de points en considération. Quel est le débit d’air nécessaire ? Quelle est le type de poussière ? Est-elle explosive ? etc. Le processus sera plus efficace et économe en énergie s’il est encapsulé. Nous serons ravis de vous aider à répondre à ces questions.

Absolent a la solution !

Un filtre Absolent destiné à filtrer la poussière est constitué de plusieurs cartouches filtrantes et fait appel à la technologie de filtration la plus récente et la plus performante. Avec leur fonction de nettoyage automatique par air comprimé, les filtres Absolent sont particulièrement bien adaptés à un fonctionnement en continu.

Fonctionnement 

Les particules suivent le flux d’air dans l’équipement de filtration. Les particules les plus lourdes tombent directement dans le conteneur à poussière. Les autres particules suivent l’air et se collent sur l’extérieur des cartouches suspendues dans les équipements de filtration. La poussière forme alors un gâteau épais sur la cartouche, et fonctionne également comme un filtre. Il est important que les particules ne pénètrent pas à l’intérieur du filtre. Lorsque le gâteau de filtration est devenu suffisamment épais, notre système de surveillance automatique de pression envoie un choc pneumatique de l’intérieur vers l’extérieur de la cartouche. La poussière tombe alors dans le réservoir à poussière. C’est ce que nous appelons le flux descendant.

L’air filtré peut alors être renvoyé dans le local ou à l’extérieur. Les flux d’air associés à la filtration de poussières sont souvent relativement importants. Il est ainsi courant de faire passer l’air par un échangeur de chaleur avant de le remettre en circulation, afin de réduire la consommation d’énergie. Les cartouches peuvent généralement être lavées avant de devoir être remplacées.